Topic outline

  • Présentation de la Cinquième Année

  • Les Parcours de la 5IF

  • Le parcours R&D

    Un parcours dédié à la R&D existe au département IF de l’INSA de Lyon depuis la rentrée 2013. Depuis 2016, il est porté au niveau de l’INSA de Lyon par le département Fedora (Formation par la recherche et les études doctorales), et ce pour tous les départements. 

    Dans le département IF, ce parcours est fortement intégré au cursus d’ingénieur qui permet à tous les étudiants d'acquérir une expertise dans le domaine de la R&D en informatique au travers de leurs cours, de séminaires et de la réalisation de projets. Le parcours R&D se distingue par une spécialisation acquise au cours du projet de fin d’étude de six mois. Il doit être réalisé au sein d’un environnement industriel ou académique et présenter un caractère R&D majeur.

    Les objectifs :

    • Former des ingénieurs ayant des compétences nécessaires à une bonne synergie recherche, entreprise.
    • Donner aux élèves les bases nécessaires pour un choix et une évolution de carrière dans les métiers en liaison avec la recherche (en amont ou en aval).

    À l’issue de la formation, un élève ayant validé ce parcours se verra attribuer un supplément au diplôme d’Ingénieur INSA de Lyon en Informatique distinguant une expérience individuelle en R&D validée par le corps universitaire. En attestant de son expertise acquise en R&D, ce supplément lui permettra de se diriger vers un emploi de la R&D que ce soit en milieu industriel ou académique.




    La R&D

    Les travaux de recherche et développement ont été définis et codifiés par l'Organisation de Coopération et de Développement économiques (OCDE), chargée d'assurer la comparabilité des informations entre les pays membres de l'organisation (Manuel de Frascati, 2002).

    Ils englobent les travaux de création entrepris de façon systématique en vue d'accroître la somme des connaissances, y compris la connaissance de l'homme, de la culture et de la société, ainsi que l'utilisation de cette somme de connaissances pour de nouvelles applications.

    Ils regroupent de façon exclusive les activités suivantes :

    • la recherche fondamentale (ces travaux sont entrepris soit par pur intérêt scientifique - recherche fondamentale libre -, soit pour apporter une contribution théorique à la résolution de problèmes techniques - recherche fondamentale orientée -) ;
    • la recherche appliquée (vise à discerner les applications possibles des résultats d'une recherche fondamentale ou à trouver des solutions nouvelles permettant d'atteindre un objectif déterminé choisi à l'avance) ;
    • le développement expérimental (fondé sur des connaissances obtenues par la recherche ou l'expérience pratique, est effectué - au moyen de prototype ou d'installations pilotes - en vue de lancer de nouveaux produits, d'établir de nouveaux procédés ou d'améliorer substantiellement ceux qui existent déjà).

    http://www.insee.fr/fr/methodes/default.asp?page=definitions/recherche-developpement.htm


    Positionnement de l’option R&D dans l’organisation 5IF

    De nombreux éléments qui étaient avant 2016 spécifiques à cette option sont maintenant dans le tronc commun scientifique de la 5IF. 

    La spécificité de l’option R&D porte sur le contenu et le suivi du Projet de Fin d’Études. Ce doit être un projet individuel réalisé au sein d’une structure de R&D qu’elle soit industrielle ou académique. 

    En premier lieu, le caractère R&D du projet doit être vérifié et validé en amont. C’est le référent IF qui est garant du caractère R&D du sujet de PFE. La commission PFE peut aussi donner un avis sur le caractère R&D du sujet, soit lors de la validation du sujet, soit sur demande. Sur la forme, le suivi réalisé par le référent INSA est identique à celui d’un PFE standard (réunion de démarrage, réunion mi-parcours…). Sur le fond, l’accent est mis sur les aspects scientifiques. Si l’on attend d’un ingénieur qu’il propose une solution à un problème potentiellement complexe en utilisant des technologies courante, dans le cadre de la R&D les attendus sont légèrement différents. Une première étude doit porter sur les solutions existantes et leur évaluation pour le problème particulier posé, puis on attend une solution originale, avec une vocation d’application générale, qui doit être clairement positionnée dans l’état de l’art. Enfin, une évaluation théorique ou expérimentale doit permettre d’apprécier les principales caractéristiques.

    Formellement, les spécificités d’un Projet de Fin d’Études R&D sont : 

    • Présentation du sujet à la commission PFE avec mention explicite du caractère R&D.
    • Un rapport d’environ 30 pages (même longueur qu’un PFE standard) avec un accent marqué sur les aspects R&D du PFE.
      Il doit être soumis sur EasyChair au track R&D.
    • Soutenance au même format qu’un PFE standard, mais avec là aussi un accent marqué sur les aspects R&D.

    À noter, ce positionnement permet aux étudiants en échange de s’inscrire au parcours R&D et ainsi d’obtenir le supplément au diplôme.



    Dernière modification : octobre 2019