Dpt Genie Civil Et Urbanisme

Les urbanisations contemporaines sont marquées par des phénomènes de métropolisation et de massification des gens et des objets. Ces phénomènes placent le développement urbain et l'ingénierie urbaine en première ligne des problématiques environnementales et sociales. En effet, ils accroissent la demande technique en vue d’assurer le fonctionnement urbain (transports et mobilité, informations, alimentations en énergie, en eau potable, en assainissement, etc.). Ces développements techniques, portés à des échelles jusqu’alors inconnues, soulèvent de nombreux problèmes sur les plans social, économique, environnemental et politique : par exemple, sur le plan de l’équité sociale : accès aux services que ces techniques rendent fonctionnels. L’étendue des territoires urbanisés et les rapports des populations aux différents services nécessaires à la vie en ville nécessitent l’invention de nouvelles formes de gouvernement et de démocratie (développement des pratiques de concertation, de débats publics). Ainsi, les développements urbains contemporains renouvellent la question du gouvernement de la cité.

Dans ce contexte, les objectifs de l'option transversale « Villes conviviales » sont d’initier les futur-e-s ingénieur-e-s aux enjeux sociaux, politiques, techniques, environnementaux et écologiques du développement urbain en intégrant les problèmes inhérents à l'action collective. Il s’agira en particulier de s’interroger sur le rôle des techniques et des objets techniques dans ce processus.